Méditation d’attention

Arc-en-cielSortez la tête hors des nuages et trouver la liberté d’être !

La conscience attentive

La Méditation d’attention (ou méditation de pleine conscience) prend sa source dans une technique très ancienne LA MEDITATION VIPASSANA « voir les choses telles qu’elles sont réellement », découvert et mise en pratique par le Bouddha GOTHAMA. Celle-ci a perduré jusqu’à nos jours grâce à des moines Bouddhistes Birmans notamment U BA KHIN. Elle s’est développée dans le monde entier par l’entremise de son disciple S.N. GOENKA. Livre L’Art de Vivre de William Hart Méditation d’attention enseignée par de S.N Goenka.

« Tant que le cheval sauvage n’est pas dompté, (c’est–à-dire la pensée) l’être humain ne peut pas diriger son être ».

Il est donc important de ne pas se laisser distraire par les pensées parasites, mais d’apprendre à s’en libérer afin de ramener l’esprit dans une conscience plus aiguë de l’instant présent. Concentrer son attention sur l’expérience directe afin de se libérer du conditionnement.

Lors de la pratique de la Méditation Vipassana nous apprenons à ramener notre esprit dans l’instant présent, en se servant de la respiration comme point d’attache. Nous nous concentrons au niveau des narines, en ressentant l’air qui rentre et l’air qui sort, sans rien changer.
Cette technique est là pour discipliner le mental et rétablir le maître intérieur.
Nous habituons aussi notre esprit à être là « sans agir sur ou contre », en état d’équanimité. Une fois cela fait, l’esprit plus discipliné, nous parcourons le corps dans toutes les directions (en interne) tranquillement et lorsque une sensation surgit (une tension) nous y restons dessus quelques instants pour la dissoudre. Cette technique permet de se libérer de toutes les tensions accumulées par nos difficultés rencontrées dans notre vie.

Mais voilà cela prend souvent beaucoup d’années pour arriver à pénétrer les couches inconscientes et profondes de notre être.

Pourquoi une séance en somatothérapie qui dure en moyenne demi heure équivaut à dix jours de méditation non stop :
En ayant intégré la Méditation d’attention dans le travail corporel – que je nomme TOUCHER/MÉDITATION nous ramenons le mental très rapidement dans l’instant présent. Le mental diminue de sa puissance et laisse la place à l’ouverture de conscience corporelle. C’est en reprenant le contact direct avec les sensations que celles-ci diminuent et se libèrent en débranchant et en nettoyant le système neurologique.

L’ouverture de conscience mentale passe par le même chemin. L’esprit ramené dans l’instant présent crée une éclaircie dans le parasitage du mental et permet d’instaurer l‘état d’observation, indispensable au travail du développement personnel.

Nous sommes alors plus lucides et plus objectifs sur ce qui se passe à l’intérieur de soi et autour de l’action (le lieu, les circonstances, le temps), mais également conscients, des sensations qui apparaissent et disparaissent.

Cet état d’observation directe nous amène à être plus objectifs et responsables sur « ce qui est ». Les prises de conscience sont plus claires et plus évidentes et nous aident alors à poser plus facilement une intention de changement.